En quoi les châteaux Playmobil aident-ils au développement de l’enfant ?

By | February 23, 2017

Vous le savez peut-être, mais je suis convaincue par la pratique de la gestalt. Véritable outil de développement personnel, elle permet, selon moi, de nous développer et nous connaître nous-même via notre créativité, notre capacité d’adaptation à notre environnement et l’expression de nos émotions. Dans mon entourage, j’ai pu constater que les jouets Playmobil pouvaient s’apparenter à la pratique de la Gestalt. Je vous explique pourquoi.

chateau-playmobil-dragon

Les playmobil comme source d’éveil et de créativité

Les jouets Playmobil étant intemporels, j’ai décidé de garder les châteaux, chevaliers et autres personnages avec lesquels mes enfants jouaient lorsqu’ils étaient petits. En effet, je m’étais dit que je pourrais les transmettre à mes petits enfants, si j’en avais un jour. Pas manqué !

Chaque fois que mes petits enfants débarquent à la maison, ils me demandent s’ils peuvent jouer avec les châteaux Playmobil. Préférant les voir jouer avec ces petits personnages plutôt que le nez vissé devant un écran, je leur donne alors le majestueux château médiéval et le palais de la princesse, encore intacts, malgré les années. Et quelle joie de les regarder s’éveiller et créer de nouvelles aventures.

 

Grâce à cet univers médiéval, les petits ne cessent de développer leur imaginaire. Épopée fantastique pour terrasser le vilain dragon, quête pour délivrer la princesse emprisonnée dans le donjon, etc. ils ne cessent de me surprendre en inventant toujours de nouvelles histoires.

Comme dans la pratique de la Gestalt, ils cultivent ainsi leur capacité d’adaptation dans un champ à 5 dimensions.

Une dimension sensorielle d’abord, puisqu’ils s’amusent à découvrir les pièces cachées, passages secrets et autres astuces du château Playmobil en cherchant du regard, mais aussi en touchant les murs pour voir s’il n’y a pas de déclic.

Une dimension affective également, car mes petits-enfants créent des histoires et s’attachent à leur personnages. Pourquoi le chevalier blanc ne doit-il pas mourir et délivrer la princesse ?

Ils développent également leur dimension intellectuelle en découvrant de nouveaux mots, telles que les mots “catapulte”, “arbalètes”, etc. Ils apprennent tout en s’amusant.

La dimension sociale entre en jeu, puisqu’ils apprennent à jouer à plusieurs. Ils peuvent, un jour décider de s’allier et mener leur aventure ensemble, et le lendemain devenir les pires ennemis et s’affronter dans une bataille historique.

Enfin, ils appréhendent la dimension spirituelle. Même s’ils n’en ont pas forcément conscience, ils peuvent par exemple découvrir ce que représente la mort, lors d’une bataille ou d’un accident lors d’une quête pour retrouver l’épée fantastique.

 

Le château Playmobil pour développer l’expression des émotions

Playmobil a su développer un univers fantastique et féérique pour tous les enfants, garçons et filles, petits et grands. Même si mes petites filles préfèrent le palais de la princesse et mes petits garçons les citadelles de chevaliers, ils ont le point commun de chacun, à leur manière, développer l’expression de leurs émotions.

Les regarder jouer avec leur château Playmobil me permet, au delà du plaisir de les voir jouer ensemble, de repérer d’éventuels points de blocage. Pourquoi l’un de mes petits enfants évite-t-il à tout prix de croiser le chemin du dragon ? Pourquoi assimile-t-il cette créature fantastique à un démon insurmontable, à tel point qu’il en reparle le soir à ses parents ?

 

Pour toutes les raisons évoquée ci-dessus, j’ai fait un rapprochement entre les jouets Playmobil et la méthode Gestalt. Les Playmobil peuvent en effet devenir de véritables “outils” du développement personnel de l’enfant.

Je vous invite vous aussi à regarder vos enfants, petits enfants, jouer dans leurs château Playmobil avec leurs princesses et chevaliers. Peut-être y retrouverez-vous quelques similitudes avec mon expérience.